<![CDATA[Wallonight - Les derniers articles nightlife]]> /articles-interviews-et-nightlife.html Tue, 25 Apr 2017 10:24:37 +0200 Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[5 bonnes raisons de ne pas louper Couleur Café 2017]]> http://www.wallonight.be/nightlife/888-5-bonnes-raisons-de-ne-pas-louper-couleur-cafe-2017.html

Car 2017 sera une édition historique


Cette année est une année historique pour le festival qui s'offre pour son 28ème anniversaire le cadre exceptionnel du parc d'Osseghem au pied de l’Atomium. Rien que le lieu du festival vaut le détour ! L'Atomium, symbole de la Belgique, point central de Bruxelles, la capital de l'Europe!! Durant 3 jours, Vous pourrez découvrir ce magnifique écrin de verdure d'une manière complètement différente! Un univers magique de couleurs, saveurs et senteurs venu de tous les continents qui ne pourra vous inviter qu'à l'évasion.

Car c'est la possibilité de découvrir des artistes du monde entier


L'objectif du festival n'est pas uniquement de vous proposer des artistes renommés mais aussi de vous faire découvrir une foule d'artistes talentueux venus des quatre coins du monde!
D'ailleurs, Patrick Wallems, fondateur du festival souhaite revenir aux racines métissées du festival en programmant essentiellement des artistes reggae, hip-hop, World, funk, soul et électro.

Vous pourrez y écouter: a.k.a. The Roots, en exclusivité à Couleur Café, ainsi que les rappeurs cubains d'Orishas, qui viendront faire leur retour sur scène, la pop aux parfum ragga/reggae de Soom T et la seconde édition du projet Niveau4!

Du côté hip-hop: Roméo Elvis & Le Motel, Caballero & JeanJass, Coely, Flatbush Zombies, Princess Nokia etc.

Rayon reggae: Damian'Jr.Gong'Marley, Alpha Blondy, Toots & The Maytals, Kabaka Pyramid & The Bebble Rockers etc.

Musique du monde entier: -M- et son tout nouveau et merveilleux projet, Malien Lamomali, Oumou Sangare, Lianne La Havas, Emir Kusturica, Jungle by Night, La Dame Blanche etc.

Car vous n'irez pas juste pour écouter de la musique


Couleur Café, c'est une véritable invitation à la découverte au sens large! Une ambiance incomparable et multiculturelle ! Vous y découvrirez des artistes du monde entier, une quarantaine de restaurants de "cuisine du monde" que vous pourrez goûter, un souk où vous pourrez dénicher des créations originales faite-main mais aussi une foule de démonstrations artistiques en tous genres! Cette année, le festival mise davantage sur des activités multi-sensorielles et vous proposera des zones de relaxation ainsi que des activités originales tels que: Migrant Art, Secret Bar, la plus petite boîte du monde, Slackline /Highline, Soviet Karaoké , Végétal Bridge ainsi que de nombreuses autres surprises.

Car Couleur Café est un festival eco-responsable


Vous participerez au festival le plus propre des festivals belges!Le festival se classe parmi les plus vert des grands événements du genre avec un taux de tri de 60% et à peine 800 grammes de déchets produits par personne au lieu de 1250 à 1500 grammes dans les autres festivals. Cette année encore, le festival redoublera d'efforts dans cet objectif afin de préserver le magnifique parc d'Osseghem! Tout le matériel de restauration sera biodégradable et il y aura pas moins de 120 points de collectes de déchets!

Car vous pourrez loger dans endroit unique


Si vous souhaitez profiter au maximum du festival, rien de mieux que de camper sur place ! Et quel camping! Doté de tout le confort et situé à quelques mètres de l'entrée du festival, le camping Zen Outdoor vous permettra de vivre une expérience unique et inoubliable : camper à la belle étoile avec vue sur l'Atomium!



Pour plus de renseignements sur l'événement:
]]>
Sun, 23 Apr 2017 10:12:44 +0200
<![CDATA[C'est reparti pour la 12ème édition de l'Envol des cités !]]> http://www.wallonight.be/nightlife/887-cest-reparti-pour-la-12eme-edition-de-lenvol-des-cites.html
Pour sa douxième édition l’Envol des cités recevra Mustii (Révélation de l’année), Roméo Elvis (le nouveau phénomène du rap bruxellois), Akro, Call Me Lia (Finaliste de l’envol des cités 2015) et Sttellla.
Machiavel accompagné de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie viendra ponctuer la grande finale le vendredi 2 juin sur la Grand place de Tournai.

Chaque année, des centaines de musiciens issus des quatre coins de l’espace francophone belge et même de France, posent leur candidature afin de faire partie des 10 groupes retenus par le Jury de sélection en février. C’est à l’issue de ces auditions que minimum 5 groupes sont choisis pour participer au programme d’accompagnement de Envol des cités.

La gratuité des concerts repose majoritairement sur le principe d’accessibilité : une culture pour tous par tous !
L’Envol des Cités envahit aussi bien les lieux publics prestigieux des villes partenaires que des lieux d’effervescences culturelles reconnus ou encore des sites patrimoniaux de premier plan tel que Bois du Luc.

L’Envol des Cités est un programme d’accompagnement musical mené par la Province de Hainaut, et relayé par toutes les villes participantes au projet.
Sa principale activité est l’organisation d’une grande tournée provinciale organisée pour la promotion de nos groupes et artistes créateurs émergents qui bénéficient, durant cette immersion, d’une structure professionnelle, de formations, de coachings et de rencontres avec des pros, sur scène, lors de master classes et en studio d’enregistrement. Le but essentiel est la confrontation à la réalité scénique dans des conditions les plus professionnelles possibles. Le projet est multiculturel et se veut intergénérationnel.

En route donc pour la 12ème édition de L’Envol des Cités, une nouvelle occasion de découvrir et d’apprécier toute la vitalité, toute la diversité des talents qui fleurissent en Hainaut !

La Province de Hainaut propose, avec les villes partenaires, une tournée de 4 concerts.

Agenda de la tournée 2017 :


  • Samedi 15 avril : Roméo Elvis, Akro (La Louvière)
  • Lundi 1 mai : Sttellla (Frameries)
  • Samedi 20 mai : Mustii (Lotto Mons Expo) Dans le cadre du printemps de la Province
  • Vendredi 2 juin : Machiavel et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (Tournai)


Toutes les informations utiles se trouvent sur : www.envoldescites.be.]]>
Wed, 19 Apr 2017 10:50:37 +0200
<![CDATA[Cali, Saule, Cyril Mokaiesh et Soviet Suprem : 4 artistes engagés aux Solidarités]]> http://www.wallonight.be/nightlife/886-cali-saule-cyril-mokaiesh-et-soviet-suprem-4-artistes-engages-aux-solidarites.html
En vraie bête de scène, Cali a marqué l’histoire des Solidarités en 2015 par une prestation pleine de générosité et de partage. Il nous revient avec « Les choses défendues », un album personnel, émouvant et particulièrement intense dans lequel il confie ses souvenirs d’enfance et ses tourments d’aujourd’hui. Ses textes, toujours aussi soignés, sont appuyés par des sonorités pop où percent les influences de Dylan ou Springsteen. « Pour cet album, je voulais que ça fasse très mal ou que ce soit très bon – c’est le très qui est important. » nous confie-t-il. Le dimanche 27 août, sur la scène du Maquis, il y aura des choses défendues à découvrir.

Avec ses deux mètres de haut et sa voix qui peut, elle aussi, tutoyer les étoiles, Baptiste Lalieu alias Saule présentera son quatrième album, « L’éclaircie », le dimanche 27 août sur la scène de l’Esplanade. Réalisé avec Mark Plati, le producteur de David Bowie, Alain Bashung ou encore The Cure, le dernier opus du jeune auteur, compositeur et interprète montois alterne chansons accrocheuses et titres plus intimes et profonds. Porté par des mélodies pop fédératrices comme celle du single Comme, « L’éclaircie » fait aussi la part belle à des textes poignants tel que Nulle part chez moi un hommage poignant au courage des migrants.

Dans « Cloture », son nouvel album, Cyril Mokaiesh confie sa colère contre notre époque, contre l’ordre d’un monde dont on voudrait nous faire croire qu’il tourne rond. La plume de Mokaiesh est sincère, acérée et toujours juste. Il évoque un quotidien désabusé, comme cette Loi du marché (en duo avec Bernard Lavilliers) qui rend le monde fou. Un monde de plus en plus flou aussi, mais où les relations humaines restent ô combien essentielles. Cyril Mokaiesh est un poète moderne aussi brillant sur de puissantes mélodies rock que sur la douceur d’une ballade. Il sera sur la scène du Maquis le dimanche 27 août.

Soviet Suprem est l’association explosive de Toma Feterman (La Caravane passe), alias John Lénine, et R-Wan (Java-le-groupe), alias Sylvester Staline. Plutôt que de succomber aux sirènes de l’Ouest, les deux jeunes parisiens ont préféré tourner leur regard vers l’Est et vivre leur « balkanican dream ». Joyeux mélange de hip-hop, de cumbia, de dub et même de sirtaki, le duo signe des textes plein d’humour sur fond d’électro balkanique. Ils délivreront leur rap soviétique à l’occasion d’une fête vibrante et colorée sur la scène de l’Esplanade le dimanche 27 août.

Organisées à l’initiative de la mutualité Solidaris, Les Solidarités ne sont pas une fête comme les autres. Ce qui les distingue, c’est avant tout leur volonté de mélanger les genres et donc les gens. C’est ainsi que l’on peut retrouver, à côté d’une programmation musicale de très grande qualité, une Cité des enfants avec plus de 30 activités gratuites, près de 10 artistes et spectacles de rue, un Village associatif animé, un espace dédicacé aux cultures urbaines, mais aussi du théâtre, du cinéma sans oublier des débats qui permettent d’échanger et de nourrir ses réflexions. Autant de lignes de force qui font des Solidarités bien plus qu’un énième festival !

Les TICKETS 1 JOUR sont en vente au prix de 29 €. Les PASS 2 JOURS sont en vente au prix de 39 €.
Tickets disponibles sur le site des Solidarités dès à présent !]]>
Wed, 19 Apr 2017 10:31:41 +0200
<![CDATA[Le festival Paradise City dévoile sa programmation]]> http://www.wallonight.be/nightlife/885-le-festival-paradise-city-devoile-sa-programmation.html
Réparti sur trois scènes et trois jours (2 scènes DJ et une scène live), le festival propose à nouveau un voyage de découvertes musicales dans un cadre féerique.

Et si, tous ensemble, organisateurs et festivaliers travaillent main dans la main pour réduire leur empreinte écologique, il n’y a plus aucune raison de broyer du noir. Telle est la philosophie qui se cache derrière ce festival « vert ». Cette foi en l’avenir se reflète également dans la programmation de Paradise City, qui fait la part belle aux valeurs sûres et aux jeunes talents.

Si l’énergie sur les pistes de danse fait partie des priorités de Paradise City, les organisateurs souhaitent cependant inviter les festivaliers à écouter et à savourer de véritables concerts en leur proposant une scène live. Le festival entend séduire les amateurs de musique électronique en leur offrant de la house chaleureuse, de la techno mélodieuse, du disco entraînant et de l’électro intense. Paradise City met également l’underground en valeur en rendant ce style accessible à un public large.

Les organisateurs ont décidé de collaborer avec des promoteurs et labels locaux ayant créé leur propre univers musical et s’adressant chacun à un public différent : Love est un concept du Bruxellois ATTAR!, SILO (Louvain) propose une programmation audacieuse réunissant plusieurs pointures, les Gantois Moodfamily X Roots of family prévoient de la techno mélodieuse sur la scène live, et Play Label records mise à fond sur une programmation Chicago House. Enfin, Ketaloco propose une affiche 100% Belge.

Live acts


Recondite: l’un des artistes live les plus populaires de la scène électro, deuxième meilleur live act selon Resident Advisor.

Sinners (N’To & Joachim Pastor): pour la première fois, les deux Français dévoilent leur nouveau projet Sinners en Belgique.

Nosaj Thing: l’un des grands noms de la scène beat électronique de L.A., a produit des morceaux pour Kendrick Lamar, Chance the Rapper et Kid Cudi.

HVOB: le duo autrichien formé par Anna Müller et Paul Wallner avait participé à la première édition de Paradise City. Aujourd’hui, HVOB est devenu une valeur sûre, a joué à l’A.B. à guichets fermés et a sorti tout récemment un premier album intitulé SILK.

Moscoman: le leader du label montant israélien Disco Halal occupera l’une des scènes de Paradise City accompagné d’un groupe live ! Une première pour la Belgique. Moscoman se distingue par un son unique mélangeant rock, disco et house, le tout assaisonné d’une note orientale.

Giorgia Angiuli: une étoile montante italienne au firmament musical. Girl power! Giorgia compose une musique addictive et ludique en se servant d’instruments des plus originaux, parmi lesquels des jouets et des synthés Moog. Un plaisir pour les oreilles... et pour les yeux!

Sebastian Mullaert & Ulf Eriksson: aux côtés d’Ulf Eriksson, le Suédois Mullaert (moitié du groupe Minilogue) propose une session live de deux heures. Au programme: un voyage musical relaxant et zen et une expérience physique et émotionnelle absolument divine dans le cadre enchanteur du château de Ribaucourt.

Gabriel Ananda: ce DJ allemand aux longues années d’expérience a participé aux plus grands festivals et propose une techno mélodique véritablement habitée. Il a par ailleurs signé quelques grands classiques aux côtés de Maceo Plex et Dominik Eulberg. Paradise City prévoit un set live complet de Gabriel Ananda: un événement unique à ne manquer sous aucun prétexte.

Et les Belges, dans tout ça? Cette année encore, un léger vent de chauvinisme soufflera sur Paradise City, avec une programmation de choix parmi la scène techno belge. Live acts de SKY H1, Stavroz, Amyn et Harted.

DJ sets


Omar S: cette légende de Détroit connue pour ses productions brillantissimes est portée aux nues par bon nombre de ses pairs. L’an dernier, Omar S a sorti l’album intitulé The Best.

Âme: Moitié du groupe Âme, le DJ Kristian Beyer est, avec Dixon, aux commandes d’Innervisions, label berlinois de premier plan.

John Talabot: fait partie des grandes révélations de ces dernières années. L’Espagnol marie les styles avec maestria pour créer un son organique et dansant.

Agoria: pour la deuxième année consécutive, cette légende de la house et de la techno françaises fait partie de la programmation de Paradise City.

Jeremy Underground: avec Jeremy, le festival met le cap sur le disco et la Chicago house. Au programme : des morceaux divins et un set aux allures de voyage.

Denis Sulta: DJ très tendance originaire de Glasgow. La preuve ? Cette année, Denis Sulta a reçu le meilleur classement en tant que nouvel arrivant au Resident Advisor DJ top 100. En bref, de la house avec un grand H!

Kornél Kovacs: DJ, producteur et leader du label suédois Studio Barnhus. Pas forcément le candidat tout trouvé pour un festival, certes, mais il a tout de même signé quelques-uns des plus grands tubes de ces dernières années (Szikra et Pantalon) !

Konstantin Sibold B2B Kosme: Konstantin Sibold fait partie des chouchous de Paradise City et y joue pour la troisième année consécutive. Il est à l’origine de quelques classiques tels que Madeleine et Mutter. Cette année, il prévoit un long set B2B aux côtés de Kosme, son comparse lyonnais.

Acid Pauli: l’un des ambassadeurs de la house spirituelle. Pauli dispose de sa propre soirée dans un club d’Ibiza (Acid Sundays) et ne joue que très rarement en Belgique.

La scène DJ belge renommée occupera également une place de choix. Le label Moodfamily occupera une scène, de même qu’ATTAR! et son concept de club LOVE. En outre, le légendaire Cosy Mozzy sera de retour après de longues années d’absence et invitera Mickey. Citons aussi Raw District, qui vient de sortir un disque sous le révéré label Innervisions, ainsi que le célèbre et sympathique DJ Nico Morano, roi incontesté de la house mélodique et de la techno en Belgique.
Enfin, deux légendes locales viennent compléter l’affiche de Paradise City : Pierre, illustre résident du Fuse, et Red D, chef du label We play House et sans doute le DJ house le plus connu du pays.

Tickets disponibles sur paradisecity.be/tickets au prix de 48 euros pour un jour ou 85 euros pour les trois jours (99 euros avec camping) pour les plus pressés.]]>
Tue, 11 Apr 2017 15:15:21 +0200
<![CDATA[Extrema Outdoor Belgique annonce le thème de son festival]]> http://www.wallonight.be/nightlife/884-extrema-outdoor-belgique-annonce-le-theme-de-son-festival.html
L'ensemble du festival, la décoration, et les scènes seront aménagées en suivant les 3 étapes de transition du réchauffement climatique: un jardin d'Eden, une ville industrialisée et surpeuplée avec des bidonvilles et un désert post-apocalyptique.

"En tant qu'évènement amenant près de 40.000 visiteurs âgés entre 20 et 40 ans, nous réalisons l'impact que nous pouvons avoir en communiquant un message de durabilité et de conscience environnementale.

La plupart de nos collègues chez Extrema ont déjà l'esprit vert et contribuent activement à un meilleur environnement, alors nous pensons qu'il est temps de transmettre cette idée et ce message à nos fans et à nos visiteurs", déclare Ugur Akkus, l'organisateur d'Extrema Outdoor Belgique. «Nous collaborons avec le conseil communal pour parvenir à une approche totalement nouvelle de la production et de la gestion d'un festival».

"En tant que bourgmestre, je suis très fier qu'Extrema Outdoor Belgique ait décidé d'adopter cette direction de durabilité. Avec nos partenaires de la ville de Greenville et le gouvernement local, ce festival deviendra un véritable ambassadeur pour une approche écologique lorsqu'il s'agit d'organiser un événement comme celui-ci ", a déclaré le maire de Houthalen-Helchteren, Alain Yzermans.

L'entièreté du terrain occupé par le festival sera divisé en 3 zones différentes. D'abord, il y a un jardin d'Eden, avec beaucoup de nature et de verdures, une existence insouciante et une nourriture très saine, de l'air frais et de vastes espaces verts. Au milieu, vous vous trouverez dans une ville surpeuplée avec beaucoup de pollution, d'industrie et de surconsommation. La dernière zone est une image futuriste d'un monde auquel nous seront confrontés si nous ne changeons pas notre mode de vie: un désert apocalyptique qui ne possède presque plus de ressource naturelle et dont les campements sont construits à partir de restes et de déchets.

Le visiteur voit, ressent et goûte l'évolution et les conséquences du réchauffement climatique en marchant d'un coin à l'autre du festival.

"Nous allons mesurer notre empreinte écologique comme référence. Au cours des 5 prochaines années, nous travaillerons de manière constructive et progressive afin de réduire cette empreinte au minimum en 2021. "

Plus de 120 artistes joueront sur 7 scènes pendant 3 jours pour la 7ème édition de Extrema Outdoor Belgique! Bloquez dores et déjà les 2, 3 et 4 juin 2017 dans votre agenda!

Retrouvez toutes les informations et les billets sur www.extrema.be.]]>
Tue, 11 Apr 2017 14:48:54 +0200
<![CDATA[Encore du belge annoncé à #CoulCaf17]]> http://www.wallonight.be/nightlife/883-encore-du-belge-annonce-a-coulcaf17.html
Le reggae de première classe de Pura Vida, l’afrobeat gorgée de soleil de Daniel Dzidzonu, les percussions sauvages et de plus en plus appréciées de Sysmo ainsi que les vibrations de salsa cubaine produites par Tomi & su Timbalight.

Ces 4 joyaux relativement inconnus se joignent à la masterclass de talents belges déjà annoncés, de Roméo Elvis à Scylla en passant par Coely, sans oublier Caballero & JeanJass, Baloji et Compact Disk Dummies. La scène musicale belge est en plein essor, c'est clair. Une raison de plus pour lancer, le samedi 1er juillet, une deuxième édition de Niveau4, le projet exclusif de hip hop qui réunit la nouvelle génération du pays.

Birdy Nam Nam a mis le feu à l'Ancienne Belgique, et ils remettront ça le vendredi 30 juin à Couleur Café. Ces fêtards professionnels arrivent toujours à nous surprendre grâce à la maîtrise experte des machines. Le dimanche, c'est l'ensemble afrobeat-funk-jazz Jungle by Night, un big band de 9 musiciens qui impressionne les foules de Tokyo à Glastonbury qui prendront place.

Découvrez tout sur www.couleurcafe.be et écoutez la playlist #CoulCaf17 sur Deezer.

Ci-dessous la line-up avec les artistes déjà annoncés:
Vendredi 30 juin: Lamomali, l'aventure malienne de -M- (Matthieu Chedid) / Birdy Nam Nam / Sango / Vald / Kabaka Pyramid / Dubioza Kolektiv / Roméo Elvis / Flavia Coelho / Pura Vida / ...
Samedi 1 juillet: Coely / Toots & the Maytals / Emir Kusturica / Oumou Sangare / Yaniss Odua / Scylla / Demi Portion / Baloji / Compact Disk Dummies / La Dame Blanche / Daniel Dzidzonu / Sysmo / Tomi & su Timbalight / Niveau4 / ...
Dimanche 2 juillet: Damian "Jr. Gong" Marley / Lianne La Havas solo / Alpha Blondy / Flatbush Zombies / Lil Dicky / Kery James / Deluxe / JMSN / Jungle By Night / Loyle Carner / Guts Live Band / Batuk / Caballero & JeanJass / Mbongwana Star / Princess Nokia / ...]]>
Mon, 03 Apr 2017 08:58:56 +0200
<![CDATA[LaSemo clôture l'affiche de sa dixième édition]]> http://www.wallonight.be/nightlife/882-lasemo-cloture-laffiche-de-sa-dixieme-edition.html
Hooverphonic sera présent pour fêter un double anniversaire: leurs 20 ans et les 10 ans de LaSemo. Le Nord du pays sera bien représenté cette année puisque Daan sera aussi de la partie. De leur côté, les Bruxellois de Balimurphy sont de retour avec un nouvel album. Ils retrouveront le public du parc après quelques années d'absence. Sacha Toorop nous fera lui aussi découvrir sa dernière création.

Question découverte, le public ne sera pas en reste avec le swing d'Uncle Waldo, la folk-trad déjantée à personnalités multiples de La Horde et la fraîcheur de Bini. Outre des artistes de notre plat pays, Peter Harper se joindra également à la fête. Le frère de Ben Harper enfourchera sa guitare pour enchanter le public. La répartition des artistes par jour est dorénavant connue et promet de jolies journées en perspective.

Les habitués le savent, LaSemo, ce n'est pas que de la musique. Les spectacles d'art de rue, de contes et bien d'autres seront proposés aux festivaliers. Ceux-ci peuvent également d'ores et déjà réserver leurs accès privilégiés. Le Restaurant du château, le Spa du Miroir et les réceptions VIP vont une nouvelle fois en ravir plus d'un. Profiter d'un moment d'exception durant un instant magique au sein même de son événement, voilà la proposition faite aux festivaliers depuis 3 ans par LaSemo. Ce programme et bien d'autres choses seront à découvrir dans le Parc d'Enghien le 8,9 et 10 juillet 2017.



Plus d'info sur : www.lasemo.be]]>
Wed, 29 Mar 2017 16:04:37 +0200
<![CDATA[Les Aralunaires 2017 - Arlon est une scène!]]> http://www.wallonight.be/nightlife/881-les-aralunaires-2017-arlon-est-une-scene.html
Un début en douceur et élégance cette année, puisque ce sera la presque voisine Fishbach qui ouvrira le bal à l’Eglise Saint-Donat.

Ensuite au travers de toutes les découvertes qui envahiront Arlon durant cinq jours: la cinquantaine d’artistes au programme feront vibrer la ville dans des lieux inattendus ou connus des seuls aficionados. Citons pour exemple Paradis qui jouera au Palais a.k.a l’ancien Palais de Justice, endroit qui accueillera aussi un nom mythique de l’électro contemporaine, le berlinois Sascha Funke, ainsi que Frànçois & The Atlas Mountains. Ou encore l’Entrepôt qui ouvrira ses portes à une légende vivante, André Brasseur, le lendemain de la première vraiment ambitieuse soirée hip hop des Aralunaires, avec Romeo Elvis & Le Motel.

Nouveau venu l’an passé, l’ancien Café du Nord sera encore au centre des attentions avec une soirée en l’honneur du label belge Humpty Dumpty Records, et en clôture une programmation décalée tirée par le français Usé. Le jazz se réfugiera cette année dans l’entrepôt du magasin de meubles Caméo, avec le duo français Peirani-Parisien. La Brasserie d’Arlon est la petite nouvelle cette année, pour une soirée mettant à l’honneur le rock garage avec, notamment, les énervés de The Glücks. Pour le rock un peu plus lourd (voire très lourd), on retournera du côté de l’Entrepôt pour voir les américains d’Inter Arma. Et si c’est la variante post-rock que vous recherchez, c’est Oiseaux-Tempête qui s’y collera.

Véritable pulsation du festival, le parcours urbain accueillera comme à l’accoutumée des découvertes tout azimut dans des lieux insolites durant tout le week-end: le stoner/math rock des gars de Boda Boda, la future perle groove belge Angèle, l’indie rock ciselé des namuro-bruxellois d’ Endz et la régionale et prometteuse Annabel Lee avec son garage pop ensoleillé. En tout, une vingtaine d’artistes pop, rock, folk, hip hop ou encore RnB pour autant de talents à découvrir au détour d’un salon ou d’une terrasse, le tout gratuitement et dans la bonne humeur.

Enfin, comme chaque année le cover rock sera à l’honneur au pied des remparts de Saint Donat pour le traditionnel tribute festival de la Knipchen avec notamment des amoureux de Pearl Jam, the Stranglers ou encore Oasis à l’affiche.

Notez bien : Les Aralunaires, du 3 mai au 7 mai, dans le cité du cerf.



Infos pratiques
Un nombre limité de pass 5 jours sont disponibles dès maintenant au prix de 60 euros au Park Music (Arlon) ainsi que sur www.aralunaires.be. Soyez rapides! ]]>
Thu, 23 Mar 2017 10:26:12 +0100
<![CDATA[Tiken Jah Fakoly, Alvaro Soler et Slimane pour ensoleiller les Solidarités 2017]]> http://www.wallonight.be/nightlife/879-tiken-jah-fakoly-alvaro-soler-et-slimane-pour-ensoleiller-les-solidarites-2017.html
C’est in extremis que TIKEN JAH FAKOLY, le grand monsieur du reggae africain, avait dû à son grand regret annuler sa participation aux Solidarités 2016. Pour rien au monde, il n’aurait refusé de retrouver le public des Solidarités cette année ! Ce grand altermondialiste combat la lutte contre l'ignorance, participe à la construction d'écoles, chante pour la démocratie et pour les femmes, notamment contre l'excision et les mariages forcés. Ses concerts portés par un sourire aussi large que l'océan sont des moments magnifiquement chaleureux, 100?% roots aux couleurs de l'Afrique.

Passionné de musique depuis l’enfance, ALVARO SOLER a grandi entre Barcelone et Tokyo pour finalement s’installer à Berlin. Ses mélodies mêlent habilement folk et rythmes latinos et sont une chaleureuse invitation au voyage et à la découverte des cultures du monde. En 2015, il enregistre El Mismo Sol (qui signifie sous le même soleil) avec Jennifer Lopez. À travers cette chanson, il nous montre à quel point la musique permet de transcender les différences pour rassembler les gens. Avec sa mélodie particulièrement entrainante, son deuxième single Sofia a été le tube de l’été 2016 ! Nul doute qu’à 26 ans, ce jeune espagnol sera l’une des belles découvertes des Solidarités.

« Si demain tout s’arrêtait, je continuerais à chanter ! » C’est ainsi que SLIMANE, le grand vainqueur de The Voice France en 2016, évoque sa passion de la musique et des mots. Un rêve de gamin qu’il a à cœur depuis ses 12 ans ! Son enfance en banlieue parisienne lui a appris l’importance de la tolérance, du partage et de la solidarité. Mais Slimane est avant tout un conteur d’histoires. La nouvelle révélation de la scène française propose une musique cosmopolite qui laisse la part belle à l’interprétation, à l’émotion et au poids des mots. En tournée avec « On arrive Tour », il fait la synthèse de son parcours de vie, semé d’embûches, et de ses espoirs.

Les Solidarités, ce n’est pas une fête comme les autres. Ce qui les distingue, c’est avant tout leur volonté de mélanger les genres et donc les gens. C’est ainsi que l’on peut retrouver, à côté d’une programmation musicale de très grande qualité, une Cité des enfants avec plus de 30 activités gratuites, près de 10 artistes et spectacles de rue, un Village associatif animé, un espace dédicacé aux cultures urbaines, mais aussi du théâtre, du cinéma sans oublier des débats qui permettent d’échanger et de nourrir ses réflexions. Autant de lignes de force qui font des Solidarités bien plus qu’un énième festival !

Les TICKETS 1 JOUR sont en vente au prix de 29 €.
Les PASS 2 JOURS sont en vente au prix de 39 €.
Tickets disponibles en magasins et sur le site les Solidarités.

Récapitulatif de l’affiche :
  • Samedi 26 août : Puggy, Julian Perretta, Tiken Jah Fakoly, Alvaro Soler, Konoba
  • Dimanche 27 août : Patrick Bruel, Tryo, Slimane

De nouveaux noms à confirmer prochainement !]]>
Fri, 17 Mar 2017 15:39:11 +0100
<![CDATA[Une nuit au Cirque avec Konoba, Sonnfjord et Valkø]]> http://www.wallonight.be/nightlife/880-une-nuit-au-cirque-avec-konoba-sonnfjord-et-valk.html
Konoba marque les esprits avec des concerts remarqués (deux AB complètes en janvier dernier) et des clips remarquables (près de deux millions de vues pour le single On Our Knees). Il nous livre son premier album Smoke & Mirrors, et c'est une claque ! A la production léchée impressionnante, s'ajoutent un savant dosage de machines et d'instruments, de rêve et de réalité, de voix mélancoliques et de mélodies pop, de refrains à fredonner et des paysages sonores contemplatifs. Bref, des chansons modernes pour danser, rêver et s'abandonner...

Sonnfjord brave les néons frémissant du soir qui tombe d’une voix sensible et incandescente, jaillie de Maria-Laetitia Mattern. Entourée par Aurelio Mattern, son frère, et François de Moffarts, ils forment une union naturelle qui renverse l’ordre de leurs univers pour toucher ceux de La Roux et de Lorde. Accompagnés de Fabio Zamagni (batterie) et Jérôme van den Bril (guitare), ils se rendent coupables d’un album à venir qu’ils viendront présenter au Botanique, "City Lights" : clair-obscur, comme une nuit électrique fendue par les premières lueurs éclatantes du jour, à l’image de leur premier single « Dust and Shapes ».

Valkø présentera son nouvel EP "This kind of Game" lors de cette date exceptionnelle dans une version live spécialement pensée pour l'occasion. Deux violonistes, un violoncelliste, un contre-bassiste, une guitariste et une pianiste accompagneront la chanteuse à la voix envoutante pour vous emporter dans un voyage musical cinématographique. Un mélange féérique et intense à voir et vivre.]]>
Fri, 17 Mar 2017 15:55:45 +0100
<![CDATA[Treize nouveaux noms confirmés au Brussels Summer Festival 2017]]> http://www.wallonight.be/nightlife/876-treize-nouveaux-noms-confirmes-au-brussels-summer-festival-2017.html
PUGGY, JAIN, FEIST, ORBITAL, LA FEMME, TRUST, GOOSE, HENRI PFR, BOULEVARD DES AIRS, NOA, MILOW, BLACK BOX REVELATION et MHD.

Après avoir conclu en toute beauté sa tournée en salle dans un Forest National archi-complet et récolté pas moins de trois récompenses aux D6bels Music Awards (groupe de l’année, concert de l’année, groupe Classic 21) , PUGGY se lance un nouveau défi: mettre le feu sur la place des Palais avec son cocktail irrésistible de pop colorée. Il s’agira de l’une des toutes dernières occasions de voir Puggy en live cette année.

Consacrée artiste féminine de l’année aux récentes Victoires de la Musique, JAIN annonce un concert riche en émotion et en nouveautés au Brussels Summer Festival. Après s'être produite en formule solo pendant plus d’un an et demi dans la foulée de son album «Zanaka», l’auteure-compositrice et interprète toulousaine sera accompagnée d’un groupe au BSF pour délivrer sa mixture irrésistible de pop feel good, de funk tribal et de hip-hop version 2.1.

Considéré à juste titre comme l’un des meilleurs groupes de rock français du moment, LA FEMME a réussi à capturer toute son énergie live sur «Le Mystère», un deuxième album qui a fait l’unanimité lors de sa sortie en septembre 2016. Vous êtes prévenus: les prestations scéniques de la Femme sont à couper le souffle. Du rock, de l'électro, de la pop, de l’humour et beaucoup d'amour.

1234, My Moon My Man, So Sorry… Autant de perles folk/pop signées FEIST qui restent gravées dans nos mémoires. L’artiste canadienne s’est montrée discrète depuis son dernier album «Metals» sorti en 2011. Après sa collaboration avec le collectif Broken Social Scene, Leslie Feist annonce son retour à l’avant-plan avec de nouvelles chansons et une poignée de dates internationales cet été, dont un passage obligé et exclusif au BSF. C’est ce qu’on appelle un joli coup!

Tout comme celui d'attirer TRUST. Oui, on parle bien de la légendaire formation française, tendance rock dur, qui a fait parler la poudre dans les années 80 avec ses brûlots Antisocial, Police Milice, Elite ou encore Marche Ou Crève. Centré autour de son chanteur/parolier Bernie Bonvoisin et de son guitariste Norbert Kriek alias «Nono», Trust remonte aux barricades à l'occasion du 40e anniversaire de la création du groupe. Encore une exclusivité BSF!

Et ce n'est pas tout. Au rayon électro, cette édition 2017 n’est pas peu fière d’accueillir HENRI PFR. Tout juste auréolé d'un D6Bels Music Award dans la catégorie Artiste Pure FM, le jeune dj/producteur bruxellois de 21 ans enchaîne les singles dévastateurs et les dates prestigieuses sur les dancefloors de la planète.

La star d'aujourd'hui et demain... Mariant mélancolie pop et folie électro, guitares et machines, GOOSE a le mérite de ne jamais se répéter, tant en tournée que sur disque. Un an après la sortie du remarqué «What You Need», le groupe courtraisien est au sommet de son art.

Formé des (vrais) frères Paul et Phil Hartnoll, ORBITAL a écrit les plus belles pages de la culture rave dans les années 90. Après une pause consacrée à des projets artistiques personnels, le duo anglais annonce un nouvel album et repart en tournée pour notre plus grand plaisir.

Entre la formation BOULEVARD DES AIRS et le BSF, c’est une belle histoire d’amour qui se poursuit. La formation française originaire de Tarbes avait dévoilé en avant-première les chansons de son album «Bruxelles» lors de la conférence de presse du festival en 2015. Et c’est chez nous, et avec vous, que Boulevard Des Airs conclura sa tournée.

De belles émotions en perspective. Le BSF a également l’honneur d’accueillir la chanteuse israélienne NOA. «Love Medicine», son dernier album sur lequel on retrouve son fidèle guitariste et producteur Gil Dor mélange jazz, musiques traditionnelles et pop. Un petit régal.

Tout auréolé du succès de son album «Modern Heart», le Belge MILOW poursuit sa tournée, entre chansons organiques, refrains conscientisés et ballades sentimentales. Nous le retrouvons à l'affiche tout comme le duo BLACK BOX REVELATION qui nous servira un set de garage rock dont il a le secret. Enfin, avec son afro-trap boosté aux bonnes vibrations, MHD sera là pour faire la fête et rappeler la bonne santé du hip-hop français.

D'autres noms suivront très prochainement...

Tous les Pass sont en vente via www.bsf.be]]>
Tue, 14 Mar 2017 10:42:11 +0100
<![CDATA[10 nouveaux noms pour Couleur Café 2017 ]]> http://www.wallonight.be/nightlife/875-10-nouveaux-noms-pour-couleur-cafe-2017.html
L'affiche hip hop était déjà pas mal fournie avec Flatbush Zombies, Roméo Elvis, Princess Nokia, Kery James, Demi Portion, Guts et la révélation du rap anglais Loyle Carner. Aujourd'hui, #CoulCaf17 ajoute deux noms bouillants qui font partie de la nouvelle génération de hip hop underground: le talentueux beatmaker Sango et le producteur d'indie RnB JMSN, qui a déjà collaboré avec Kendrick Lamar et Mac Miller.

La scène de rap belge est, elle aussi, en pleine prospérité, la preuve avec le talentueux Baloji, notre légende locale Scylla et nos hommes de scène Caballero & JeanJass (qui joueront d'ailleurs aussi au Botanique le 19/5). Petite surprise : après l'énorme succès de Niveau4 l'an passé, l'organisateur prépare une seconde édition de ce projet exclusif de hip hop belge pour le samedi 1er juillet.

Les fans de reggae sont bien gâtés avec Damian Marley, Alpha Blondy et Kabaka Pyramid... Ils vont se régaler avec les légendaires Toots & the Maytals et l'étoile franco-antillaise Yannis Odua. Puis pour ceux qui aiment le volume au maximum, le duo electro-punk local, les Compact Disk Dummies, sera aussi de la partie. Enfin, last but not least: Batuk, pour une grosse dose d'énergie kuduro-house venue d'Afrique du Sud.

Line-up par jour


Vendredi 30 juin: Lamomali, l'aventure malienne de -M- (Matthieu Chedid) / Sango / Kabaka Pyramid / Dubioza Kolektiv / Roméo Elvis / Flavia Coelho
Samedi 1 juillet: Toots & the Maytals / Emir Kusturica / Oumou Sangare / Yannis Odua / Scylla / Demi Portion / Baloji / Compact Disk Dummies / La Dame Blanche
Dimanche 2 juillet: Damian "Jr. Gong" Marley / Lianne La Havas solo / Alpha Blondy / Flatbush Zombies / Lil Dicky / Kery James / Deluxe / JMSN / Loyle Carner / Guts Live Band / Batuk / Caballero & JeanJass / Mbongwana Star / Princess Nokia

Tickets en vente


Les prix des billets sont remarquablement moins chers que l'année passée et sont nettement plus démocratiques que les festivals similaires. En outre, les personnes qui veulent un 1 Day Ticket, peuvent également économiser en achetant 10 billets à la fois avec le group deal.
  • Combi 3 Days: €79 *
  • Combi + Camping: €95 *
  • 1 Day Ticket: €39 *
  • 1 Day Group Ticket: €33 (par ticket, en achetant 10 tickets) *

*: + frais de réservation
Le transport à Bruxelles avec la STIB est gratuit grâce au code Event Pass sur le ticket.]]>
Tue, 14 Mar 2017 10:13:46 +0100
<![CDATA[Beauraing plus vivant que jamais !]]> http://www.wallonight.be/nightlife/878-beauraing-plus-vivant-que-jamais.html
Pour fêter dignement cet anniversaire, l’expérience des festivaliers sera à son nirvana. De nombreuses surprises sont attendues. 1 jour, c'est bien. 2 jours, c'est mieux ! La formule qui fonctionne est conservée : 9 groupes qui s’alternent sur les 2 scènes le samedi. À cela s'ajoute une nouveauté : la soirée du vendredi, pour les plus téméraires, avec 6 groupes à l’affiche.

Grâce aux collaborations avec le Centre Culturel de Beauraing et la Maison de la Culture de Namur, nous pouvons choisir plus de têtes d’affiches étonnantes. Tout en restant dans la lignée des précédentes éditions ! Et pour le plaisir de tous, un camping sera aménagé afin d'assurer un séjour beaurinois et musical on ne peut plus facile et convivial, géré par les Routiers de Ciney. Les décors du site du festival seront d'autant plus soignés pour l'occasion : quand les vibrations musicales réveilleront les coeurs et les esprits, l'environnement en mettra plein les yeux ! Beauraing n'aura jamais été aussi branchée.

Depuis son lancement en 2010, le festival a pu accueillir des groupes de qualité. Certains se sont retrouvés dans l’actualité musicale belge ou française, montrant que nous ne sommes pas seuls à croire en eux. Nous citerons notamment Recorders, Wolves Scream, TotorRo, Jérémy Walch et Charly Fiasco. Le BIND prend de l'ampleur, et nous espérons que les nouveautés raviront les quelques centaines de festivaliers qui viennent à chaque édition, issus de toutes les générations et de tous milieux.

Cette année, voici quels groupes fouleront nos scènes :
  • Pale Grey / BE / Indie
  • Not Scientists / FR / Punk Rock - Indie
  • Struggling For Reason / BE / Punk Rock - Melodic Hardcore
  • Rince-Doigt / BE / Math Rock
  • Annabel Lee / BE / Pop - Garage - Indie
  • In Lakesh / BE / Indie - Alternatif
  • Billions Of Comrades / BE / Rock - Electro
  • CORBILLARD / BE / Punk Rock
  • Electronic Pancakes / BE / Punk Rock
  • Redneck Brass Band / BE / Rock'n'Roll
  • Alaska Gold Rush / BE / Folk
  • René Biname / BE / Punk Rock
  • P.O.Box / FR / Punk Rock - Ska


Infos tarifs :
Vendredi 31 mars : prévente 6€ / sur place 8€
Samedi 1er avril : prévente 6€ / sur place 9€
Combi 2 jours : prévente 12€ / sur place 13€
Accès Camping : 3€
Préventes en ligne : https://www.billetweb.fr/beauraing-is-not-dead-10]]>
Tue, 14 Mar 2017 11:16:41 +0100
<![CDATA[Nouvelles confirmations et "premières Francos" au Village Francofou]]> http://www.wallonight.be/nightlife/877-nouvelles-confirmations-et-premieres-francos-au-village-francofou.html
Noa MoonAprès « Paradise », un premier album touchant et de nombreux concerts à travers la Francophonie qui l’ont notamment amenée aux Francofolies de Kinshasa, Noa Moon a pris le temps de la réflexion avant de se relancer dans l’écriture. On vient de découvrir en radio l’aérien « Sparks », extrait d’un nouvel album produit avec l’aide de Daniel Offermann de Girls in Hawaii et qui sortira au printemps. Entre titres acoustiques et électro-pop profonde, Noa Moon signe une évolution intéressante qu’on est impatient de découvrir sur scène.

Alex Germys, ce jeune producteur et DJ belge de 22 ans adore collaborer avec d’autres artistes comme KLil, DJ Makasi ou Lebinom. Il vient aussi de participer à la production du premier album très attendu de Loïc Nottet. Il a également squatté les ondes durant de long mois avec « All along » puis « Sweet afterglow ». Chez lui talent et efficacité vont incontestablement de pair ! Déjà à l’affiche l’an dernier, Alex Germys nous revient cette fois pour clôturer en beauté le Village Francofou.

Après un premier album acclamé par la critique francophone et porté entre autre par le tube ‘’Carrousel’’, Peter Peter est de retour avec ‘’Noir Éden’, un album enregistré entre Montréal et Paris où il s’est installé depuis 3 ans’. Accroc aux poètes maudits, le Québécois continue d’allier une écriture française à l'efficacité mélodique anglo-saxonne, à cheval entre variété et pop mélancolique ! Des « premières Francos » à ne pas manquer.

A seulement 21 ans, Tim Dup incarne la relève de la chanson française. Fan de Ferré, Moustaki, Gainsbourg ou Brel mais aussi de rap et d’électro, il fait partie de ceux qui vivifient la chanson, avec des textes particulièrement bien écrits, de beaux arrangements musicaux et une voix fragile et forte à la fois. Des qualités à découvrir dans un premier EP, « Vers les Ourses Polaires », paru en août 2016 et qui fait de plus en plus parler de lui.

Vice-champion de France de beatboxing en 2015, Berywam transcende les limites de la musique vocale en alliant beatbox, chant et rap dans un show dynamique et éclectique qui nous ballade entre hip hop, reggae, électro et …musique classique. Les quatre talentueux lascars polyvalents de Berywam nourrissent leur travail d’une inspiration sans borne et d’une saisissante ouverture musicale. Bluffant !

ATTENTION. A partir du 1er avril, le prix de l'abonnement Village Francofou passera à 53,50 € TTC. Il ne changera plus jusqu'à la veille du festival. ]]>
Tue, 14 Mar 2017 11:00:33 +0100
<![CDATA[Village de Noël de Charleroi ! ]]> http://www.wallonight.be/nightlife/874-village-de-noel-de-charleroi.html
Cette année, la place de la Digue sera immergée dans les festivités de fins d’années avec toutes ses surprises et ses sublimes illuminations.

Pour cette nouvelle édition, vous aurez la chance de découvrir 36 chalets d’artisans et des spécialités culinaires de Noël, son emblématique restaurant d’hiver accompagné de sa mezzanine dans une ambiance chill out.

Des soirées dansantes et des concerts seront prévu tout au long de cette édition 2016.

De plus une multitude d’animations seront prévues pour divertir les enfants comme la venue de Saint-Nicolas, des ateliers créatifs, Noël des mômes et j’en passe..De quoi satisfaire les grands et les petits!

Le Rockerill a prévu les programmations musicales des Winter Party sur la grande terrasse chauffée pour vous déhancher !

Le village ouvrira à 18h, ce vendredi, avec le discours du bourgmestre de la ville Paul Magnette ainsi que celui de Philippe Van Cauwenberghe l’échevin du commerce. Et l’inauguration sera suivi d’un DJ set avec Cédric (The Babel Orchestra) et Globul jusqu’à 01h00!

Entre nouveautés et traditions la fête sur la place de la digue promet d’être féérique !

Venez nous rejoindre ce 25 novembre pour l’ouverture du village de Noël Carolo !

]]>
Thu, 24 Nov 2016 16:18:00 +0100
<![CDATA[Grande ouverture du château de Gerpinnes !]]> http://www.wallonight.be/nightlife/873-grande-ouverture-du-chateau-de-gerpinnes.html
Le château de Gerpinnes c’est le projet de deux amis Gargiulo Giuseppe et Cosi Emmanuel qui ont décidé de transformer ce lieu magnifique en un lieu d’exception. Cette excellente idée permettra de rehausser la commune de Gerpinnes et d’offrir un tout nouveau concept innovateur!

Bar à vins, restaurant accompagné d’une cuisine raffinée, des chambres d'hôtes romantiques et bien d’autres surprises des organisateurs ont tout prévu pour vous chouchouter dans un magnifique bâtiment de caractère niché au cœur de la ville !

Et pour le lancement de ce beau projet, les organisateurs ont l'honneur de vous inviter à l'ouverture !

Ils ont prévu pour cet événement de vous offrir le verre de l’amitié et pour les plus gourmets de succulentes mises en bouche !
Le bar restera ouvert jusqu’au bout de la nuit, tout ça dans une ambiance ultra cosy avec de nombreuses surprises de prévu

Donc n’hésitez plus et venez à partir de 20h découvrir le magnifique château de Gerpinnes qui promet de faire parler de lui dans les prochains jours.

Un lieu à découvrir, à apprécier et à aimer...
]]>
Thu, 24 Nov 2016 14:10:25 +0100
<![CDATA[Nouvelle formule pour le père Noël est un rockeur]]> http://www.wallonight.be/nightlife/872-nouvelle-formule-pour-le-pere-noel-est-un-rockeur.html
Le système 1 jouet neuf = 1 entrée fait cette année place à une nouvelle formule : le prix d'entrée à la soirée de concerts est fixé à 10€ et sera directement reversé au profit de Viva For Life et destiné à financer le renforcement d'associations actives sur le terrain de la petite enfance et de la pauvreté en Belgique.

Pour les 16 ans de l'opération il y aura des concerts en simultané ce samedi 3 décembre au Manège à Mons, au Jardinet de Thuillies, au Rockerill à Charleroi ainsi qu'au VK à Bruxelles.
Au total, 4 soirées de concerts attendent le public au sein de différents lieux culturels pour faire danser et chanter d'une seule et même voix la Belgique !

Programmation de qualité et mélange des genres musicaux, le rendez-vous désormais incontournable de cette fin d'année promet 4 soirées riches en émotions, le 3 décembre prochain à partir de 20h30 :
  • Le Manège (Mons) : Témé Tan, Warhaus, Dan San, Le Colisée
  • Le Jardinet (Thuillies) : Glass Museum, Wuman, Great Mountain Fire, Piano Club, The Experimental Tropic Blues Band
  • Le Rockerill (Charleroi) : Babelsouk, Convok, Demi Portion, La Smala, Globul, Todiefor
  • Le VK (Bruxelles) : Le 77, Lomepal, Tha Trickaz, Dj Fly, Scratch Bandits Crew


Plus d'info sur rock-coeur.be.]]>
Fri, 04 Nov 2016 22:03:04 +0100
<![CDATA[Soirée de Clôture² : Livresse#18 & Asphalte²]]> http://www.wallonight.be/nightlife/871-soiree-de-cloture-livresse-18-et-asphalte.html
Dans le cadre de la grande saison des cultures numériques, l’Asphalte, Balaise Production et le Vecteur nous convient à une soirée de folie à Charleroi dans un lieu inédit.
Et la grande sauterie se déroulera à la Manufacture Urbaine, le futur coin branché de la vie culturelle de notre si beau pays noir et tout ça avant la fin des travaux !

Au programme : les organisateurs ont prévu une dizaine d’artistes avec des lives cocasses et des Dj sets éclectiques dans une atmosphère hypnotique lumineuse avec des scénographies scintillantes.

L’ouverture des portes se passera vers 20 h de quoi nous laissé nous imprégner dans ce futur lieu emblématique carolo !

La première partie de la soirée débutera vers 20h45 avec la clôture de Livresse#18 et de son festival littéraire pluridisciplinaire. Ce festival littéraire débute ce mercredi 26 octobre jusqu’au 29 octobre prochain, solennité accompagnée également d’ateliers, des rencontres, des promenades, des projections et des concerts.

Pour achever cette 18 ème édition en beauté, le Vecteur invite Seal of Quality avec le frenchy ses tonalités Nintendo punk et vintage ! Ainsi que Colombey et ses sons mélancoliques accompagnés de synthés et de chant en français !

La deuxième partie de la soirée se poursuit avec la clôture de l’asphalte et c’est Balaise Production qui se charge de ça en beauté ! En effet le collectif carolo sera présent durant la pénombre de la nuit pour vous faire festoyer. De plus l’architecture de la Manufacture Urbaine sera mise en avant grâce au collectif ATK! Ils habilleront et déstructureront l’agencement particulier de ce bâtiment avec une multitude de néons fluorescents ! De quoi nous transporter vers d’autres univers !

Niveau line up, Balaise va encore nous offrir du lourd ! Et oui ils vont nous faire danser sur de la bonne Techno – Minimale avec Phon.o (De - Monkeytown, 50weapons) qui enflammera le public avec ses sons transcendants !

Ensuite ce sera au tour du jeune Vladimir Platine qui viendra se dévoiler avec ses intonations Techno. Il avait été distingué par son excellent set à l’Uzine Festival.

Le mystérieux Yosef mais pas des moindres, poursuivra avec son set minimal progressif !

Il y aura également Penny Hitch, qui est l’un des concepteurs du collectif Balaise. Penny vous proposera un set très parsemé incorporant des styles électroniques accompagnés de curiosité extravagante.

Un autre membre du collectif Balaise Production, Jonas Moncousin alias Moodylow sera également présent. Il vous fera danser avec sa perception de faire la fête en vous fournissant des sets, vacillant de l'Electro à la Funk ou en passant par le Beat ou le Hip-Hop. Il aime mélanger et besogner avec des grands classiques et des morceaux inédits que peu de gens connaissent. Night Night Night, également membre du collectif carolo, clôtura la soirée tout en nous faisant voyagé dans une osmose électronique cosmique.

Projection vidéo et audiovisuel : Vincent Evrard (Ogre), Lucas Debaille(ROCHENOIR) et Simon Gastout (night night night).
ATK! (show audiovisuel et installation néons audio-réactive)

Une soirée qui promet d’être bien décalé à Charleroi, rejoignez-nous car l’équipe de Wallonight sera forcément présente. Et n’hésitez pas à arriver tôt car les places sont limitées en plus d’être free !!!

]]>
Tue, 25 Oct 2016 21:57:58 +0200
<![CDATA[Bon Iver à Forest National ! ]]> http://www.wallonight.be/nightlife/870-bon-iver-a-forest-national.html
Il aura fallu patienter 5 ans pour avoir l’aubaine d’écouter les nouveaux sons du très bon Justin Vernon et de son band.

Rappelez-vous Justin Vernon ce grand sentimental qui a composé des morceaux fabuleux dans une cabane dans le nord du Wisconsin suite à une rupture amoureuse. La critique avait salué la puissance émotionnelle de complainte comme "Skinny Love".

En 2007, il autoproduit son premier opus « For Emma, Forever ago » et le met en écoute sur le site Internet Virb.com, ce qui lui permet d'être remarqué par le label de rock indépendant Jagjaguwar. De nombreux titres de l'album seront repris dans différentes séries, notamment Grey's Anatomy, qui contribueront à sa diffusion.



Fin 2008 paraît un EP « Blood Bank ». Deux morceaux de bon Iver sont également présents sur la compilation Darke was the Night, notamment un duo avec Bryce Dessner de The National, dont les bénéfices iront à la lutte contre le SIDA. Bon Iver compte également une participation à la B.O. de New Moon (Twilight) aux côtés de St. Vincent avec "Roslyn "



Le second album du groupe, légèrement appelé Bon Iver, capte une fois de plus tous les suffrages et est largement encensé par la critique. Il est bien plus richement agencé que le premier opus, on y trouve plus d’instruments et des percussions plus omniprésentes ainsi que quelques légers arrangements électroniques.
Vu le succès rencontré de l'opus, le maire de la ville de Milwaukee décide de rendre le 22 juillet 2011 férié, en hommage à bon Iver. Avec la musique « Wisconsin », qui est devenue l’emblème de la ville.

En 2012, Bon Iver gagne le Grammy Award du meilleur nouvel artiste ainsi que le Grammy Award du Meilleur Album de musique alternative pour l'album « Bon Iver, Bon Iver ».

Après avoir tout récemment dévoilé deux superbes titres de l’album, Justin Vernon vient de dévoiler un troisième extrait « 33’ GOD ». Un morceau majestueux qui présage à coup sûr un album majeur de la discographie du groupe américain.



Ce nouvel album témoigne une volonté plus expérimentale à l'écoute des premiers morceaux.
Le groupe annonce sa prochaine tournée européenne, la première depuis 2012, et la Belgique figure au programme avec une halte incontournable à Forest National le 8 février prochain.
N’oubliez pas de prendre vos places ce 16 septembre à 10h si vous voulez assister à un concert exceptionnel !
Ce nouvel album témoigne une volonté plus expérimentale à l'écoute des premiers morceaux.

Le groupe annonce sa prochaine tournée européenne, la première depuis 2012, et la Belgique figure au programme avec une halte incontournable à Forest National le 8 février prochain.

N’oubliez pas de prendre vos places ce 16 septembre à 10h si vous voulez assister à un concert exceptionnel ! ]]>
Wed, 14 Sep 2016 22:47:23 +0200
<![CDATA[La Rentrée du Bota c'est chaud, chaud, chaud!]]> http://www.wallonight.be/nightlife/869-la-rentree-du-bota-cest-chaud-chaud-chaud.html
Cette rentrée musicale sera définitivement aux couleurs de la salle bruxelloise.

MARIE-LAURE BERAUD, MOANING CITIES, MYSTERY JETS, LUCY ROSE, ISOLA, WATSKY, LAURA GIBSON, THE BOXER REBELLION, SWANS, BLAUDZUN, MATT SIMONS, WILD BEASTS, PARQUET COURTS, BROKEN BACK, MUSTII, AURORA, MINOR VICTORIES, ANGEL OLSEN, GLASS ANIMALS, JOSEPH ARTHUR, BAND OF SKULLS, OKKERVIL RIVER, NAO, LOCAL NATIVES, 65DAYSOFSTATIC, LA FEMME, THERAPY?, THE VEILS, ALUNAGEORGE, ANDY STOTT, THE JULIE RUIN, MIOSSEC, SHARKO et tant d'autres, fouleront les scènes de l'Orangerie, de la Rotonde ou le Witloof Bar, pour notre plus grand plaisir !

Retrouvez toutes les infos sur ces concerts sur : www.botanique.be
Et pensez à la Bota'Carte : elle permet de bénéficier de réductions sur tous les concerts, pendant un an.]]>
Sat, 10 Sep 2016 09:15:53 +0200
<![CDATA[Esperanzah 2016]]> http://www.wallonight.be/nightlife/868-esperanzah-2016.html

Les 5, 6 et 7 août, le festival Esperanzah, vous embarquera pour 3 jours de fiesta et de liberté à l’abbaye de Floreffe !

Comme chaque année les organisateurs se sont démenés pour vous procurer un line up extraordinaire avec d’authentiques artistes aussi bien locaux qu’internationaux ! De quoi vous occuper pendant trois jours d'amour!

Line up:

A-Wa, Lee "Scratch" Perry, Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, Refugees for Refugees,Calypso Rose, Anoushka Shankar, Manu Chao La Ventura, Orchestra ViVo!, Ala.ni, Patti Smith, St Germain, FùGù Mango, Deluxe, Feder, Bakermat, The Dizzy Brains, Ana Tijoux, Bigflo & Oli, Rone, Smockey & SAMS’K Le Jah, Too Many Zooz,Odezenne, Dub Inc, Borokov, Faon Faon, Rebel Up! Soundclash, Mantra Suicide, U-Percut, Tchala's Band, Funky Bompa, Doylu, Renato Baccarat & Utz, Caballero & JeanJass, Collectif Z!

Avec cette programmation riche et audacieuse qui mixe musique, arts de la rue, cinéma documentaire et conférences-débats. De jolies découvertes et artistes au talent confirmé se partageront les différentes scènes et ambiances. Vous pourrez croiser des festivaliers de tout âge se laissant porter par une atmosphère multiculturelle et alternative.

L'Abbaye de Floreffe et ses milliers de festivaliers vivront au rythme de la volonté unificatrice et ensoleillée d'Esperanzah!

Bref, une Terre unique qui prouve qu'un autre monde est possible dans ce monde de brutes!

]]>
Thu, 04 Aug 2016 13:31:55 +0200
<![CDATA[Le Sioux Festival]]> http://www.wallonight.be/nightlife/867-le-sioux-festival.html
Une fois de plus, c’est au cœur de la ville que le festival s’étendra, investissant une dizaine de lieux et accueillant une vingtaine d'artistes. Le festival mettra en valeur toute la diversité de la scène musicale nationale.

Pas moins de quinze groupes des quatre coins du pays migreront vers Liège le temps d’un weekend : An Pierlé, Castus, Ébbène, Everyone Is Guilty, Facteur Cheval, Haring, Heisa, Le Colisée, Lieutenant, Mokele, The Hills Mover, The Scrap Dealers, Thee Marvin Gays, Theo Clark, Up High Collective. Mais le Sioux Festival c'est aussi une programmation de découvertes internationales : le danois Dinner, l’américain Jonathan Toubin, la sud-africaine Lakuti, la parisienne Oklou, la québécoise Queen Ka et les anglais de Ulrika Spacek.

De nombreuses activités sont également au programme : Ça Balance Electro présente « BPM_intro », une série de rencontres autour de la musique électronique, de nombreux concerts sauvages investiront les endroits les plus improbables, DJ Sonar animera le dimanche après-midi avec sa désormais légendaire Barbe Mobile pendant que la place du XX Aout accueillera le Liège Marché Vintage lors du Picnic urbain organisé par le Théâtre de Liège. Le vendredi et le samedi, des apéros seront organisés dans les lieux les plus branchés de la ville : le Cupper Café et Grand Maison.

Deux évènements exceptionnels signent également l’originalité de cette nouvelle édition : le festival débutera avec une croisière hors du commun, le Red Bull Love Boat. Ensuite, durant le festival, un petit train se promènera dans les recoins les plus légendaires de la ville avec comme guide un invité surprise.

Le festival s'engage à pratiquer une politique tarifaire claire et démocratique. Le Pass Partout (comprenant le concert d'An Pierlé au Théâtre de Liège) est à 25€ tandis que le Pass Parcours (sans le concert d'An Pierlé) est à 15€. Des tarifs seront aussi plus spécifiques aux évènements ayant lieu au Live Club.
Ces tickets sont en vente sur www.siouxfestival.be et chez Grand Maison, Quai de la Goffe 37 4000 Liège]]>
Tue, 02 Aug 2016 13:15:29 +0200
<![CDATA[Dour Festival 2016 : journal de bord]]> http://www.wallonight.be/nightlife/866-dour-festival-2016-journal-de-bord.html
Jour 1 : mercredi 13 juillet

Il est 6h du matin, mon équipage et moi-même apercevons déjà au loin des chapiteaux qui se profilent. Pas de doute, nous sommes au bon endroit. Après quelques heures d’attente et maintes péripéties bravées au long de cette journée (dont le fameux « Escalier de la Mort »), nous accostons sur la contrée dite du « camping A ». A peine le temps de défaire nos paquetages que nous voilà en route pour notre première aventure : le concert de Salut c’est Cool sur la Last Arena (située cette année à tribord de l’entrée du site). De la musique plein les oreilles, de la joie plein le cœur, la première folie de ce Dour Festival. De la part de tout mon équipage : merci d’avoir revigoré les moins vaillants d’entre-nous et de nous avoir fait oublier le temps maussade de cette première journée! On les retrouvera tous les jours avec des thèmes différents sur la nouvelle scène qui leur est dédiée : la Cubanisto Dancing.

Jour 2 : jeudi 14 juillet

Après une nuit fraîche passée à l’endroit où nous avons établi notre campement, l’heure est déjà à la fête. Apparemment cette contrée est fort convoitée, il y a tant d’autres équipages qui débarquent qu’on ne sait où donner de la tête. On apprendra même par la suite que pas moins de 235 000 mathurins ont fait escale dans ce havre de paix. Mais trêve de bavardage, c’est de nouveau l’heure de l’aventure. Nous voilà partis pour aller voir l’illustre Wiz Khalifa, il enflamme bien la Last Arena et fait un show avec des joints géants, même Snoop Dog n’aurait pas osé ! Comme nous avons la bougeotte, nous décidons d’aller faire un tour au stand Win for Life pour tenter de trouver un trésor et par la même occasion, cela nous amène devant la Boombox où Stormy est en pleine représentation de rap/grime. C’est une très belle découverte, on passe un bon moment.

Juste le temps d’aller chercher un petit verre (voire une bouteille) de rhum et de se mettre en forme pour la célèbre tempête qui arrive : The Prodigy. Que dire à part WAOOOW ?!!! 1h30 d’électro comme on l’aime, c’est certainement le concert qui a ravi le plus de monde au vu du rassemblement devant la scène, j’en ai perdu mon équipage ! Mais pas le temps de reprendre son souffle, on repart en direction de la Cannibale Stage pour aller voir Le Bask, de la french core qui tape fort mais qui tend parfois vers de la crossbreed sur quelques sons, certains marins d’eau douce sont surpris mais moi je trouve ça terrible ! A 4h, on vire de cap et on retourne au camping pour enfin se reposer.

Jour 3 : vendredi 15 juillet

Au réveil, une missive nous attend, elle n’annonce pas de bonnes nouvelles. En effet, par une belle matinée ensoleillée nous sommes attristés d’apprendre que la France a été victime d’un attentat. Nous leur envoyons notre soutien et notre énergie positive.

Par ce temps étouffant, une des préoccupations majeures est de trouver de l’eau. Sur le camping aucun souci, mais sur le site, c’est un peu plus compliqué que les autres années car des points d’eau ont été retirés. En revanche, on notera une très belle amélioration au niveau des sanitaires (toilettes avec chasses, savon et lavabo) et mine de rien, ça fait toujours plaisir dans un festival qui dure 5 jours ! Niveau son, aujourd’hui on décide d’aller voir le duo montois de La Jungle, un style indéfinissable avec des morceaux très longs mais franchement c’est bien chouette ; on pourrait croire que le batteur est cousin avec Ganesh tellement il fait des trucs de fou avec sa batterie, belle première découverte pour la journée ! En suite, on décide de bouger au Dub Corner (qui a encore changé de place) pour écouter U-Roy. Il envoie toutes ses bonnes ondes de Jamaïque avec son reggae/ska et nous sommes très chanceux d’avoir pu voir ce monsieur qui est rarement en représentation dans cette contrée.

Une petite heure de repos plus tard, on repart pour Doctor P à la Cannibale Stage. Ce n’est pas la première fois qu’il vient à Dour et j’ai donc pu suivre son évolution qui est des plus positives, ça reste de la dubstep mais il fait quelques sons Drum&Bass, tout le chapiteau danse, c’est top. On enchaine directement avec Borgore qui enflamme le public déjà bien chauffé par le Dj précédent : 1h30 de pure folie et de chaleur intense au vu du chapiteau qui est sur le point de craquer tant la foule est dense !
Après toutes ces péripéties, mais surtout parce 2h45 de danse ça fatigue, l’équipage fait voile vers le campement pour se remettre d’aplomb pour le lendemain.

Jour 4 : samedi 16 juillet

Encore une belle journée placée sous le signe du soleil, mais surtout sous le signe de la Drum&Bass car oui, c’est bien la journée tant attendue avec la soirée spéciale F*ckin’ Beat. Ni une, ni deux, je me mets en route vers la Balzaal. Je commence donc ma soirée à 19h30 avec phace accompagné du MC Lowqui, il y a déjà pas mal de monde qui danse et la scène commence sérieusement à se remplir. C’est encore plus flagrant quand le Dj passe le flambeau à The Upbeats toujours accompagné du même MC (qui est franchement bien, moi qui n’aime pas ça habituellement !), pris dans l’ambiance, mon équipage et moi-même nous retrouvons tout devant la scène pour ainsi voir toutes les subtilités du Dj en plein mixage.

On continue avec Mefjus qui, pour moi, est le Dj qui m’a le plus éclatée, ses basses font bien vibrer le public qui commence à méchamment s’agglutiner dans tout l’espace de la Balzaal, claustrophobes s’abstenir ! Ensuite vient le Blackout Showcase, formé par Blacksun Empire, State of Mind et Neonlight et que dire à part… c’est une tuerie ! Mes jambes sont épuisées de danser mais rien n’y fait, je continue, emportée dans l’ambiance de cette soirée franchement mémorable ! Je termine ma soirée devant Spor, mais mon énergie commence à faillir même si son mix est exceptionnel. Avachie par le fait d’avoir dansé pendant pas moins de 6h30, je retourne me coucher après cette soirée qui est sûrement la plus belle de cette édition 2016 ! Merci Dour pour ta programmation, on n’est jamais déçu !


Jour 5, dernier jour : dimanche 17 juillet

Le réveil est de plus en plus dur, on sent que c’est le dernier jour. Mais ce n’est pas le moment de se reposer car je compte bien profiter de ma dernière journée. On commence celle-ci avec Ho99o9 : ma révélation de Dour. Ni du punk, ni du rap mais un intime mélange des deux, pour un résultat bien trash comme on les aime. Un batteur incroyable, des images obscènes à souhait projetées sur un écran en arrière fond, je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais morbleu que c’est chouette !
Malheureusement la fatigue, la chaleur et les effets de 5 jours de festival sur mon organisme (les vrais matelots savent) ne m’ont pas permis de continuer mon après-midi découverte.

Pas grave, je me rattrape ce soir avec la deuxième tempête du festival : les Pixies. Le son est tellement bon, le chanteur n’a pas perdu sa voix comme pourraient l’affirmer certains fieffés coquins, et la nouvelle bassiste a exactement la même voix que l’ancienne, c’est parfait. On sent une bourrasque d’émotions dans l’air quand retentissent les premières notes de leur célèbre chanson « Where Is My Mind », j’en ai presque la larme à l’œil. La fin de leur concert arrive bien trop vite, j’espère avoir encore l’occasion de revoir ce groupe mythique.
Enfin, je termine donc mon Dour Festival avec Boys Noize, il met un bon coup de fouet à la plaine de la Last Arena qui était apaisée par les Pixies. Pour l’avoir vu plusieurs fois, je ne suis vraiment pas déçue, je peux aller me coucher satisfaite de ma journée.


La nuit est courte, le lendemain arrive trop vite. C’est déjà l’heure de larguer les amarres et de repartir pour d’autres aventures loin de cette contrée. Une chose est sure, ce festival n’arrêtera jamais de m’étonner, tant par sa programmation que par ses améliorations au fil des ans. Dour c’est une magie inexplicable, il ne peut pas se raconter mais il doit se vivre. Alors moussaillons, que tu sois corsaire ou pirate, sache que je te donne d’ores et déjà rendez-vous l’année prochaine le 12 juillet pour partager l’expérience exceptionnelle qu’est le Dour Festival !

]]>
Tue, 26 Jul 2016 18:38:50 +0200
<![CDATA[Brussels Summer Festival 2016]]> http://www.wallonight.be/nightlife/865-brussels-summer-festival-2016.html
Pendant dix jours, pas moins de 85 concerts seront programmés sur la prestigieuse Place des Palais, au Mont des Arts, dans une Madeleine tout juste rénovée ainsi que dans l'intimité du Club de la Salle des Guichets de Visit Brussels.

La programmation compte des noms tels que Pete Doherty, Tindersticks, Louise Attaque, Hyphen Hyphen, Keziah Jones, Fun Lovin Criminals, La Grande Sophie, etc .... Le festival fait également la part belle aux artistes belges, tout ça à un prix plus que démocratique. En 2015, il a rassemblé plus de 125.000 festivaliers.

Internationale, équilibrée, éclectique, accueillant aussi bien des noms confirmés que des découvertes, la programmation met aussi en lumière plus d'une trentaine d'artistes issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Communauté flamande. Et si les surprises seront au rendez-vous, notamment au cours d'un Happy Day organisé le 14 août sur la Place des Palais, le Brussel Summer Festival s'impose toujours comme le festival le plus accessible en Europe dans sa catégorie.

Grâce au Pass 10-DAY et aux partenaires «Feel The City», vous pouvez visiter des musées à prix réduit et de bénéficier de conditions avantageuses dans plusieurs autres lieux (horeca, magasins, expos, ...). C'est l'opportunité de découvrir d'une manière insolite le centre historique de Bruxelles. C'est enfin le souhait de rassembler dans un esprit festif plusieurs générations de mélomanes. Le public ne s'est d'ailleurs pas trompé. Jamais dans son histoire, les préventes n'ont aussi bien fonctionné. Une preuve supplémentaire de la confiance des spectateurs pour «leur» festival. Oui, toutes les conditions sont réunies pour vivre une édition anniversaire de rêve.]]>
Wed, 13 Jul 2016 17:09:23 +0200
<![CDATA[Dour 2016 : 35 artistes à ne pas manquer]]> http://www.wallonight.be/nightlife/864-dour-2016-35-artistes-a-ne-pas-manquer.html
Mercredi 13 juillet:

On commence les hostilités avec Jungle by Night à 18h45 sur la Last Arena, un réel mélange d’éthio-jazz, d’afrobeat et de funk. Des cuivres, des guitares, une batterie, de quoi faire la fête pendant tout leur show. Originaire d’Amsterdam, ils viennent pour nous faire danser, rien n’est plus sur !

On enchaîne avec Salut C’est Cool que je ne peux que vous conseiller, toujours sur la Last Arena mais à 21h30. Pour démarrer votre festival avec une méga dose de bonne humeur, rien de mieux que d’aller voir ces fous furieux et leur prestation qui, je vous le promets, sera des plus déjantée. Bien qu’ils soient présents tous les jours cette année, vous ne pouvez pas rater ça.



On termine notre premier jour à 00h30 avec Netsky, un belge de 26 ans qui a déjà reçu le prix du meilleur DJ Belge décerné par la radio bruxelloise Studio Brussel. De la drum&bass qui donne vraiment envie de bouger, quoi de mieux pour vous séduire ?

Jeudi 14 juillet :

Pour commencer votre 2ème jour, je vous propose d’aller découvrir un jeune de 16 ans : Petit Biscuit au Labo à 17h tapante. Ce gars marche sur les traces de Flume avec son électro toute en légèreté, on aime, on adore.
Vient ensuite une des Rolls du Dour Festival de cette année, Wiz Khalifa, sur la Last Arena à 20h30.Il avait déjà envoyé du lourd aux Ardentes en 2014 mais cette fois-ci c’est dans nos bonnes vieilles pâtures qu’il décide de venir imposer son rap US.

On continue avec Rudimental, le quatuor londonien à la renommée mondiale sera à 22h30 sur la Last Arena. Vous êtes obligés d’avoir entendu au moins une fois un de leurs hits à la radio et c’est pourquoi je vous propose de venir découvrir ça en live ! Leur style électro unique mélangeant jazz, soul, hip- hop va vous en mettre pleins les oreilles.

Ensuite, avec un nom pour le moins… déconcertant : SHXCXCHCXSH (à prononcer TSCHH TSCHH) viendront nous présenter leur 1er album « SsSsSsSsSsSsSsSsSsSsSsSsSsSsSs ». Leur son rave est vraiment inclassable mais ce groupe pour le moins avant-gardiste venant de Suède vaut bien le détour, on se voit à la Cannibale Stage à 23h30 !

Je n’ai pas pu m’empêcher d’inclure The Prodigy évidemment, une tête d’affiche plus que monstrueuse. Que se soit Omen ou encore Firestarter, toutes leurs musiques sont mythiques. Ils reviennent en force avec la sortie de leur 6ème album « The Day Is Enemy » en 2015, et comment vous dire… On veut vous voir en masse sur la Last Arena jeudi à 00h30 !

Puis un « truc » bizarre avec SOPHIE qui nous propose de la Bubblegum bass à 1h sur la Boombox. Un show autant musical que visuel qui va vous surprendre. Ils ont quand même été producteur pour Madonna donc ça ne rigole pas.

Enfin, si vous êtes encore d’attaque, je vous emmène voir Le Bask à 2h45 sur la Cannibal Stage. Grand nom du hard core français, on ne se lasse pas d’écouter leur version remixée des Choristes quand on a bu un coup de trop ou simplement pour triper.

Vendredi 15 juillet :

Votre 3ème journée commence avec un choix entre : le métal de Dagoba à 15h30 sur la Cannibal Stage ou le rock-pop de Sharko à 15h10 sur la Last Arena (on me dit dans l’oreillette que se sera leur 6ème passage à Dour après 7 ans d’absence, à ne pas manquer donc !)

Ensuite, encore un nouveau choix s’impose : soit les barjots de Kenji Minogue, un duo flamand complètement décalé et unique ; c’est à 18h dans la Dance Hall. Soit du bon hard core bien de chez nous avec Do Or Die dont on ne compte plus les passages à Dour, eux sont présents à 18h05 dans la Cannibale Stage évidemment.

Pour continuer notre journée, rien de mieux que d’aller vers la Jamaïque avec le reggae du légendaire U-Roy (dont les apparitions se font très rares) : je ne vous autorise donc pas à manquer ça ! Rendez-vous à 21h au Dub Corner.
Après ça je vous propose d’aller voir la belle canadienne de Peaches à 22h à la Dance Hall, bien qu’elle n’ait pas récemment sorti de nouvel album, sa prestation risque d’être haute en couleurs pour son 3ème passage à Dour.

Pas le temps de reprendre son souffle qu’on part déjà pour la Last Arena pour aller voir Birdy Nam Nam à 23h. Ces français sont là pour vous présenter leur dernier album sorti en 2015 « Dance or Die », le ton est donné.
On enchaine tout de suite après avec Doctor P à minuit sur la Cannibale Stage. De la dubstep mais avec beaucoup de basses quand même, que demander de mieux ? Je peux vous dire de source sure que c’est toujours de la folie et qu’il fera TRES chaud sous le chapiteau…

Enfin, on termine notre folle journée toujours à la Cannibale Stage à 1h15 avec Borgore. Cet israélien mondialement connu va venir enflammer la scène. Après avoir mixé à Tomorowland, Made In America etc, il n’a plus rien à prouver !

Samedi 16 juillet :

J’espère que vous êtes toujours d’attaque après ces 3 premiers jours, car je vous propose de commencer cette journée avec du hard core qui tape bien comme il faut : Nasty. Ca se passe à 16h40 à la Cannibale Stage, et un conseil, n’oubliez pas de porter un casque de protection si vous comptez aller dans le mosh pit.



On bouge ensuite à la Dance Hall à 17h30 pour la folie douce qu’est Odezenne. Dans un style qui reprend du slam, des rythmes électro et rap, ces Bordelais ne laissent rien au hasard, pour le plaisir de vos oreilles.
Dans un tout autre style, je vous conseille vivement d’aller voir Dope D.O.D à 18h30 à la Balzaal. Du Hip Hop avec en fond de la trap/dubstep, leur style est unique. Ils avaient déjà fait un show mémorable l’année dernière et on en redemande !

Un choix s’impose de nouveau, d’un côté je vous propose d’aller découvrir la pop rock des américains Allah-Las à 19h15 dans La Petite Maison dans la Prairie. Et d’un autre coté, je vous propose d’aller faire les fous sur le punkrock du Bal des Enragés qui revient après quelques années d’absence ; eux seront présents à 19h35 dans la Cannibale Stage pour venir foutre le feu.

Le reste de notre journée se passera à la Balzaal avec pour commencer, The Upbeats à 20h30, deux néozélandais connus mondialement pour leur Drum&Bass de folie, ça va danser sec…
Ensuite on enchaine à 23h avec Blackout Showcase formé par Black Sun Empire, State of Mind et Neonlight, encore une fois de la drum, et de quoi avoir bien mal aux pieds en allant se coucher !

Notre journée se termine à 2h avec Audio b2b et Gridlok pour encore plus de Drum& Bass (c’est vrai qu’il n’y en n’avait pas assez ce vendredi…)

Dimanche 17 juillet :

Nos 5 jours de folie se terminent malheureusement aujourd’hui, alors on ne va pas se priver pour encore aller découvrir ou revoir des bons trucs, à commencer par le bruxellois de Témé Tan. Présent à 14h dans la Dance Hall, ses nombreux voyages autour du monde lui on permit de se créer un style particulier avec un groove afropop minimaliste, un plaisir à écouter !

Un peu moins de douceur avec Ho99o9 (à prononcer horror) à 15h55 dans La Petite Maison dans La Prairie. Un mélange de rap hard core/punk/ métal, cette curiosité mérite d’être vue au moins une fois.
Toujours pas dans la dentelle, Vald à 17h30 dans la Boombox, il s’impose comme LA révélation du rap français du moment, n’oubliez pas de dire bonjour…

Beaucoup attendaient leur retour à Dour: Danakil seront présents à 20h30 sur la Last Arena et je vous y donne évidemment rendez-vous. Du reggae français engagé, de la paix, de l’amour, quoi de mieux ?
Pour une touche de rock anglais en ce dernier jour, je vous propose d’aller voir The Subways à 21h à la Cannibale Stage, ambiance garantie !

A 22h30 sur la Last Arena, c’est pour moi la plus grosse annonce de ce Dour : les Pixies. Ce groupe grunge mythique des années 90 qui a vu sa célèbre chanson « Where is My Mind » dans Fight Club vient en Belgique pour nous présenter son dernier album sorti en 2014 : « Indie City ». Surtout ne ratez pas ça !



Enfin, je vous propose de clôturer cette 28ème édition en allant voir Mr Oizo à 2h30 dans la Dance Hall pour finir ce festival sur une belle note avec cet artiste de renommée mondiale.

En bref, un petit tour sur la programmation de cette année, j’espère que ce guide pourra aiguiller les plus indécis.

Pour toutes les infos : www.dourfestival.eu

]]>
Fri, 01 Jul 2016 13:45:09 +0200
<![CDATA[Dour 2016 : le récap’]]> http://www.wallonight.be/nightlife/863-dour-2016-le-recap.html

Coté hébergement


Cette année, Dour n’arrête plus d’innover : les Festihuts , les Festicabin, les Flexhotels et les Tipis viennent combler le Village pour dormir du sommeil du juste et attaquer tes 5 jours en pleine forme ! (On signale malheureusement que tout est sold out, mais penses à t’y prendre tôt avec tes petits copains pour l’année suivante si ces types de logements t’intéressent).
On ne s’arrête pas là, les Kartent, ou littéralement des tentes en carton, oui oui ! Ecolo dans l’âme, ce logement est fait pour toi ; et pas de panique, ça supporte les intempéries (et Dieu sait que c’est indispensable en Belgique).Agréablement situées dans le camping A (et oui encore un avantage) n’hésites plus à réserver dès à présent.
Enfin, la création d’un pass « 5 jours + hôtel » pour ceux qui désirent dormir comme à la maison.

Coté « boum boum »


Alors ici on est servi ! Presque 300 groupes, ça fait du monde : je vous propose donc un petit résumé non exhaustif de la programmation.

Mercredi 13 juillet:
Salut C’est Cool, Netsky en Live, The Vaccines, Baloji, Jungle by Night, La Colonie de Vacances, Lakuti, Pablo Valentino, S3A en dj set et DC Salas viendront échauffer nos oreilles et nos yeux (ainsi que nos pieds pour les pro de la danse).

Jeudi 14 juillet :
The Prodigy, Wiz Khalifa, Rudimental, Le Bask, Senamo & Seyté de la Smala, A$ap Ferg, The Black Heart Rebellion , Dave Clark et bien d’autres… Tellement de bons groupes qu’il va peut être falloir envisager de trouver un moyen de se dédoubler.

Vendredi 15 juillet :
Birdy Nam Nam, Fakear, Do or Die, Borgore, Doctor P, Mass Hysteria, Dagoba, Mobb Deep, Sharko … Une journée placée sous le signe du métal pour les amateurs de Rock ‘n Roll mais pas seulement, et c’est bien là la force de Dour !

Samedi 16 juillet :
Gramatik, Panda Dub, Odezenne, Nasty, Le Bal des Enragés, Madball, Dope D.O.D, Sigur Rós, Black Sun Empire, Ganja White Night en live, Stand High Patrol… et tant d’autres qu’on ne saura où donner de la tête.

Dimanche 17 juillet :
Boys Noize, Pixies, Danakil, Mr. Oizo, Manudigital, Club Cheval, The Subways, Vald, Témé Tan, Dub Invaders, TSR Crew… et évidemment toute une cargaison d’artistes qui viendront clôturer cette 27 ème édition.
Pour les désireux de connaître dans le moindre détail le line up du festival, je vous invite à revoir nos anciens articles et évidemment de faire un tour sur le site internet du Festival de Dour.

Changements de programme/remplacements


Wiley & Slimzee seront remplacés par KillASon le jeudi 14 juillet sur la Boombox
Brant Bjork remplacera EyeHateGod également le 14 juillet mais sur la Cannibal Stage.
On vous tient au courant si d’autres changements s’opèrent !

Petites surprises et nouveautés


Chaque année Dour offre son lot de surprises, cette année nous ne sommes pas épargnés !
Création d’une nouvelle scène : la Cubanisto Dancing, sur laquelle on a l’immense plaisir de retrouver Salut c’est Cool tous les jours (non tu ne rêves pas) et une multitude d’autres artistes tous aussi talentueux et déjantés !
La webradio « Radio Dour » pour suivre en direct des mix, des interviews, des émissions spéciales et pleins d’autres choses pour ceux qui n’auraient malheureusement pas la chance d’être présents sur place.

En bref, un petit récapitulatif de notre cher festival que nous attendons tous avec beaucoup d’impatience. Moins d’un mois avant la fête de l’année, ça promet !

Pour la réservation de Kartent c’est par ici : c'est par ici!
Pour simplement avoir toutes les informations dont tu as besoin : www.dourfestival.eu
]]>
Tue, 21 Jun 2016 16:35:34 +0200
<![CDATA[Ostend Beach - 9 et 10 juillet 2016]]> http://www.wallonight.be/nightlife/862-ostend-beach-9-et-10-juillet-2016.html
Leur réputation est maintenant connue non seulement parmi les fans et ils ont obtenu les plus grands DJs du monde. Ostend Beach déballe cette année avec leur plus grand DJ line-up jusqu'à présent, dirigé par le «godfather» de la techno: M. Sven Väth. Mais aussi beaucoup d'autres grands noms apparaissent à Ostend Beach le 9 et le 10 Juillet comme Green Velvet, Joris Voorn, Yves V, Kölsch, Amelie Lens, TLP, ...

En totalité, au cours des deux jours il y aura 65 artistes différents sur huit podiums, chacun animé par un propre partenaire(s).

Le samedi Ostend Beach invite sur le podium principal Dimaro & friends. Sur ce podium en plein air avec vue sur mer, se rassemble par traditioin le plus grand crowd, le plus dynamique du week-end. Avec des noms comme Yves V, Dimaro, Lester Williams, Sem Thomasson, .. cela ne sera pas différent en 2016.

Dans le premier shelter, Decadance, le partenaire depuis le premier jour, reste fidèle à sa position du premier grand line-up techno, en collaboration avec Techno Deluxe au Krush club. Celui ci est dirigé par Marcel Fengler de Berghain. En outre, deux poids lourds internationaux avec l‘Anglaise Nicole Moudaber et l’Américain Function. Mais bien sûr aussi les résidents du club Decadance comme Pete Howl, Trixy et A-bat. Et des talents locaux avec Marco Bailey, Pierre et Dany Rodriguez.

Le deuxième shelter est de nouveau dans les mains du Café d'Anvers qui, comme l'année dernière, collabore avec les promoteurs locaux de Sirkus. Ils ont réussi à piéger des invités internationaux comme Joris Voorn, Jey Carnaval et Kölsch. Tous des artistes qui ont bouleversé le club et le circuit mondial de danse, ce qu’ils vont certainement refaire ici.

Les amateurs ‘urbans’ se régalent dans "The Dome", où Lust est soutenu cette fois par La Gare 27 club Anversois. Attendez-vous à des vibes sexy, un superbe public et une superbe musique, apporté par Studio Brussel et all round enterntainers : TLP, B-Kay, Mystique, Aigle et beaucoup d'autres.

Cette année le dimanche devient un jour de festival plus que valable avec le nom le plus reputé que le festival a connu jusque maintenant. Le Open Air est confié cette année au Magazine club Français qui a réussi à créer une atmosphère inédite l'année dernière dans le chapiteau du club. Mais évidemment le «papa» de la techno obtient une vue sur mer. La formation se termine par l'icône le plus grand que la techno a connu sous la forme de Sven Väth, très populaire à la fois chez les anciennes et nouvelles générations. Il emmène Ilario Alicante de son célèbre label Cocoon, et en plus de nombreux talents belges comme Amélie Lens, Vision Machine & Fred Chut. Ceci est le ‘place to be’ pour underground dance music sous un beau coucher de soleil.

Une fête à Ostende ne serait pas complète sans le puissant club Krush. Krush et Decadance forment l'équipe parfaite, dimanche, dans le premier chapiteau du club. Il s’agit entièrement d’une musique house, bien qu’un petit trait de techno ne manquera pas. Un invité important et international est un artiste qui n’en n’aura jamais assez d’ Ostend Beach parce que c’est sa quatrième visite. Nous ne le voudrions pas différemment : welcome back Green Velvet ! Il sera accompagné par des groupes internationaux : l'Anglais Patrick Topping et l’Espagnol Edu Imbernon et les résidents Yamo et Seba Lecompte.

Cette année, Studio Brussel est de nouveau le partenaire d’Ostend Beach. Le dimanche, ils déballent avec leur propre ‘The Greatest Switch' stage ainsi que les meilleurs ‘classiques’ du genre. Et qui peut faire une meilleure sélection que leurs DJ résidents Jan van Biesen et Jeroen Delodder, complété par d'autres experts comme Franky Jones & CJ Bolland, Yves Deruyter, Phi Phi et Marko La Rocca.

Ostend Beach a confiance dans notre fierté nationale et est déjà convaincu que la Belgique passera à la finale de l'Euro 2016. Pour cette raison, un stage complet sera converti en zone «Diables Rouges» avec un grand écran et un line-up 100% Belge pour déclencher la fête et la laisser continuer. Pensez aux noms tels que Dave Lambert, Neon, Makasi, ….

En plus de ce line-up, Ostend Beach a beaucoup plus d'avantages qui le rendent incontournable, vous entendrez plus à ce sujet plus tard.

Le premier billet d'action 1 + 1 pour un combi-ticket se s’ont vendus comme des petits pains, dont les 1000 premiers billets sont déjà vendus. Et la deuxième wave de 1000 billets au tarif économique se sont vendus très vite sans que le line-up était connu. Il y a 3 waves qui suivent avec des prix montants. Comme l'année passée, un camping est prévu ainsi que beaucoup d'extras.

En Pratique:

Line-up:

Samedi:
Main: Dimaro, Yves V, Lester Williams, Sem Thomasson, Mattn, Funk D, Nexuz, Double Pleasure, Lennert vs Maori
Decadance Techno Deluxe: Marcel Fengler, Nicole Moudaber, Function, Marco Bailey, Pierre vs Dany Rodriguez, Pete Howl, Trixy, A-Bat
Café d’Anvers/Sirkus: Joris Voorn, Kölsch, Jey Kermis, Chantal, Nukov & Yelmet, Bollen & Fichter, Cheap Charly men, Benji & Pfeffer
Lust: FS Green & MC Fit, TLP aka Troubleman, B-Kay, Mystique, Eagl, Jewels, Duub, Madfingaz, Masai


Dimanche:
Magazine Club: Sven Väth, Ilario Alicante, Amelie Lens, Fred Hush, Peo Watson, Vision Machine, Adrian & Tomas
Decadance/Krush Club: Green Velvet, Patrick Topping, Edu Imbernon, Yamo, Seba Lecompte, Nick Bril, Rupert Harvey & JLN, Gueush
The Greatest Switch: CJ Bolland vs Franky Jones, DJ Ghost, Jan van Biesen, Yves Deruyter, Quincy, Phi Phi, Marko de la Rocca, Jeroen Delodder, Steve Chillem & Pudde
EK2016: Dave lambert, B-Kay, Neon, Makasi, DJ Licious, DJ Roma, Les Mecs, Greg Dela

Tickets:
Wave n° 3: 39,00 € (Samedi) - 34,00 € (Dimanche) - 59,00 € (Combi)
Wave n° 4: 44,00 € (Samedi) - 39,00 € () - 69,00 € (Combi)

Disponible via: http://ostendbeach.be/tickets/ & FNAC & Tourisme Oostende

Lieu:
Klein Strand, Montgomery Kaai 1, 8400 Ostende (BE)


]]>
Tue, 14 Jun 2016 23:27:14 +0200
<![CDATA[The Chemical Brothers, Noisia, Fedde Le Grand et 22 nouveaux noms au Sziget ! ]]> http://www.wallonight.be/nightlife/861-the-chemical-brothers-noisia-fedde-le-grand-et-22-nouveaux-noms-au-sziget.html
La programmation de plus de 50 scènes s’étoffe de jour en jour pour la semaine entière de folie qui attend les Szigotos. Au Sziget, les visiteurs peuvent non seulement profiter des meilleurs lives sur la Main Stage et d’autres lieux populaires, mais aussi découvrir d’incroyables installations, des programmes artistiques sous toutes leurs formes comme de la danse, du théâtre, du cirque contemporain, du théâtre de rue et beaucoup plus encore ! Le programme des sept jours de fête non-stop est bientôt complet et sera communiqué en détail la semaine prochaine.

The Chemical Brothers reviendront fouler la Main Stage le 10 août, suivis de Tinie Tempah le 14 août. Ces vingt dernières années, The Chemical Brothers ont redéfini la notion de musique électronique live. Depuis tout ce temps, leur concept repose sur une simple idée : le live doit créer son propre espace visuel/auditif transcendant dans lequel le public peut s’échapper le temps du set. Le rappeur britannique de 23 ans, Tinie Tempah, apportera lui aussi de la bonne énergie sur la Main Stage. Il reste à l’heure actuelle un des pop stars les plus appréciées.

La OTP Bank A38 Stage est ravie d’accueillir Editors, qui signent ainsi officiellement leur retour, le duo charismatique de Valeska Steiner et Sonja Glass aka BOY, le chanteur et musicien américain BØRNS ainsi que Wiwek, Snails, Maduk ft. MC Mota, Noisia 'Outer Edges' et Kasra.

La Telekom Arena compte aussi un bon nombre de noms, comme Afrojack, Vinai, Dyro, DVBBS, Zedd, Nicky Romero, rejoints désormais par Jay Hardway, Volt&State, Fedde Le Grand, D-Wayne, Tujamo et Laidback Luke. Aussi présents pour faire vibrer la tente gigantesque de musique électronique, Apster, StadiumX, Breathe Caroline, Nick Talos, Blinders, 2empress, Ravitez, Las Salinas et Yves V.

Les tickets partent à une vitesse record cette année. Les pass 5 jours ne sont plus disponibles et plus de 90% des pass 7 jours sont déjà épuisés. Pour ceux qui voudraient profiter d’une semaine sur l’Île de la Liberté : c’est maintenant ou jamais !

Toutes les dernières infos sur le festival : http://szigetfestival.fr/
]]>
Tue, 14 Jun 2016 23:21:04 +0200
<![CDATA[Les djs français et belges à l'honneur pour la 10 ème édition du Balaton Sound ! ]]> http://www.wallonight.be/nightlife/860-les-djs-francais-et-belges-a-lhonneur-pour-la-10-eme-edition-du-balaton-sound.html
L'année dernière, le Balaton Sound a accueilli 150.000 festivaliers au total. Qu'il s'agisse des festivaliers, des artistes, des professionnels de l'industrie musicale ou encore de la presse, tous tombent d'accord : l'année 2015 a été la meilleure édition du Balaton jusqu'à présent ! La dixième édition du festival hongrois se déroulera du 6 au 10 juillet au bord du plus grand lac d'Europe centrale.

Les frenchies présents pour l'édition 2016 :

Figurant parmi les DJ internationaux les plus connus et appréciés au monde, Martin Solveig ne cesse de se renouveler et de surprendre. Ces dernières années, il s'est illustré avec SMASH, un projet hors norme associant un album salué par la critique à une web série innovante vue près de 140 millions de fois sur YouTube. Hello, Ready 2 Go, The Night Out, autant de singles qui ont conquis le cœur du public et ouvert la voie à une collaboration mémorable avec la Reine de la Pop, Madonna.

À bientôt 28 ans, Feder aka Hadrien Federiconi est né à Nice et sillonne la France pour semer sa musique deep house dans les plus grands lieux de l'hexagone. Son titre 'Goodbye' feat Lyse est dans le top classement des ventes musique en Europe, un succès qui ne masque pas sa sympathie, son sérieux et son bonheur de produire des morceaux.

Quentin Dupieux, alias Mr Oizo, a fait son grand retour en musique en février dernier avec Hand in Fire. Pour l’occasion, il s’offre les services de la Britannique Charli XCX. Connu mondialement depuis la sortie en 1999 de son titre Flat Beat, Mr Oizo a surtout fait également parler de lui pour ses réalisations cinématographiques déjantées : Rubber, Wrong, Réalité,… Ce sera sa grande première sur les rives du lac Balaton cet été tout comme le parisien TomSize !

Tchami, de son vrai nom Martin Bresso, est un DJ et producteur de musique français installé aux États-Unis. Il se fait remarquer lors de la sortie de son remix du titre Go Deep de Janet Jackson. Depuis, il a remixé divers titres d'artistes comme Martin Garrix & Jay Hardway, AlunaGeorge, Jack Ü ou encore Mercer. Son titre Promesses s'est placé à la 7e position des charts britanniques. Le DJ est le fer de lance du mouvement Future house et fondateur de son propre label, Confession.

À mi-chemin entre jazz et techno de Detroit puis tour à tour hip-hop, jungle et house, les sets du DJ lyonnais sont basés sur une éthique musicale pointilleuse qui ne cesse de faire des émules : Tricky, Kevin Saunderson... Sébastien Devaud aka Agoria s'est imposé en quelques maxis comme l'une des valeurs prometteuse de l'hexagone après avoir débuté comme DJ dans les clubs français et internationaux aux côtés de Jeff Mills, Carl Cox, Kevin Saunderson, Ritchie Hawtin...

En véritable roi de la deep house, le parisien Watermät se produit sur toutes les scènes du monde. En mai 2014, il est repéré avec le hit « Bullit », qui cartonne sur la Toile et fait fureur tout l’été à Ibiza, où David Guetta, Avicii et Martin Garrix ne jurent que par celui-ci. Il se classe en 2ème position des charts belges et réalise également de très bons scores en France. Il sort ensuite « Frequency » durant l’été en duo avec TAI. C’est un nouveau succès.

Nos voisins belges seront eux aussi de la fête et en nombre avec notamment les incontournables têtes d'affiche Dimitri Vegas & Like Mike, le surprenant Lost Frequencies, Murdock, la ravissante Mona Lee, la Private Family, Thang b2b Jean Le Rouge, Red D ft. Lady Linn, Goldfox, We are Prostitutes, Soul Shakers, Neon, Makasi, Audiophonic.
]]>
Tue, 14 Jun 2016 23:16:08 +0200
<![CDATA[Binche Disco80 Night Party]]> http://www.wallonight.be/nightlife/859-binche-disco80-night-party.html
Ca fait quelques années que Monsieur Quintelier-Debève ( organisateur principal ) y pense .

Voilà qu' enfin son projet peut se réaliser , il compte sur votre présence pour le soutenir le 25 juin 2016 à partir de 20h .


Pour infos et Ticket :
https://www.billetweb.fr/disco-80-night-party


www.koaladance.be


https://www.facebook.com/events/842511482537540/


https://www.facebook.com/KoalaDance/


TEL : 0486/11.43.11]]> Wed, 08 Jun 2016 19:13:19 +0200